Réforme de la formation initiale : 2012, l’année de la mise en œuvre.

Les deux Ministres récompensent les efforts réalisés par les masseurs-kinésithérapeutes en arbitrant la formation initiale reconnue au niveau Master. Le Conseil interrégional PACA-Corse a soutenu activement cette réforme.

Le 28 octobre 2011, Xavier Bertrand, Ministre du travail, de l’emploi et de la santé et Laurent Wauquiez, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche ont remis un courrier d’arbitrage à Jean-Paul David, Président du Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes.
Il a été décidé une formation généraliste des masseurs-kinésithérapeutes à un niveau Master 1 (bac + 4) pour une mise en œuvre à partir de septembre 2012.
Il est prévu l’harmonisation des modalités de sélection à l’horizon 2017 organisant la sélection sur la base d’une 1ère année universitaire (PACES, STAPS, SVT).

Dans cette lettre il est également demandé par les deux Ministres de construire une formation « avancée à un niveau de Master 2 ». Ci-dessous un extrait de ce courrier :
« Nous vous invitons à engager en parallèle les travaux permettant de déterminer pour votre profession, et d’expérimenter sans tarder, des champs de pratiques avancées. (…) Elle devra permettre de déterminer le contenu d’une formation universitaire complémentaire de niveau Master 2, destinée à répondre aux besoins de rééducation très spécifiques de certains patients, permettant ainsi de jeter les bases d’une nouvelle profession de masseur-kinésithérapeute praticien.
Cette réflexion devra s’adosser à des protocoles de coopérations (article 51 de la loi HPST), d’initiatives locales ou nationales (…). Voilà le travail que nous vous invitons à conduire. Nous ne doutons pasque ces deux axes, qui s’inscrivent dans une dynamique universitaire ambitieuse, constituent de vraies opportunités de reconnaissance et de valorisation de votre profession au service de la qualité des soins pour la population. (…) ».

Cette reconnaissance est une excellente nouvelle qui installe définitivement la masso-kinésithérapie en qualité de profession capable de décider !
Le niveau Master donne des compétences reconnues sur le marché du travail en Europe en qualité d’ingénieur de la santé (conceptualisateur et prescripteur de soins, d’examens complémentaires) alors que le niveau Licence confère un statut de technicien supérieur prescrit par d’autres professions.
Le niveau Master permettra de conduire la profession à passer d’un statut d’auxiliaire médical à un statut de profession médicale à compétences définies à l’instar des chirurgiens-dentistes (accès direct des patients, droit de prescription, rémunération correspondante au niveau de sortie).

Le CIROMK PACA-Corse travaille avec ses partenaires pour obtenir la parution au Journal Officiel de ces décisions et pour mettre en conformité la formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes avec le nouveau niveau de sortie.
Le 25 novembre 2011, au cours de la conférence des Présidents des Conseils départementaux de l’Ordre des MK, Jean-Paul David a remis le trophée de l’Ordre à Xavier Bertrand dont le rôle a été déterminant pour l’évolution de la formation initiale. Dans son discours rassurant, le Ministre a confirmé ses engagements et sa confiance en la masso-kinésithérapie.